Villa romaine - Gerpinnes Tourisme

Villa romaine


Royal Syndicat d'Initiative de Gerpinnes
Moyen de contact
071/50.14.85
info@rsi-gerpinnes.be
Site web   Page facebook  

Fil d actualité Facebook


Gerpinnes, terre longtemps contestée située dans la principauté de Liège et le comté de Namur, finit par rester sous l’obédience des comtes. Elle relevait au point de vue administratif du bailliage de Bouvignes et de sa subdivision, la mairie de Biesme-la-Colonoise. Au spirituel, la paroisse de Gerpinnes relevait de l’évêché de Liège. En 1559, elle fut rattachée à l’évêché de Namur. En 1872, au lieu dit “Augette” sur la colline orientée vers le midi, une importante villa romaine du IIIème siècle, située non loin des confluents des ruisseaux d’Augette et de Saint-Pierre, fut découverte : la villa d’Aggrippa, un notable romain. Cette villa avait une façade de plus de 90 mètres et était composée de trois corps de bâtiments faisant face à trois points cardinaux : à l’ouest, celui du personnel subalterne, au midi, celui des maîtres et enfin, au levant des hypocaustes, salle de bains et de jeux. Il y avait aussi une pièce située en sous-sol (que l’on peut encore visiter) et qui devait jouer le rôle de cave. L’habitation des maîtres était formée d’une série de petites pièces dont les murs conservaient la trace de peintures (rose, jaune, rouge), avec un avant-corps garni de colonnes de l’ordre dorique et dont la hauteur devait être d’environ 5m. La qualité des objets découverts – colonnades, marbres, mosaïques, peintures murales, poteries, objets en fer et en verre – permet de déduire qu’il s’agissait d’un riche propriétaire qui est à l’origine du nom du village.

A plusieurs endroits du village, on trouva également des tombeaux de l’époque franque.

La villa “d’Ojète” fut incendiée à deux reprises, peut-être même mise à sac. En tout cas, après les invasions germaniques, le nouveau propriétaire, préférant un site plus propice à la défense, abandonna la val “d’ojète” pour fixer sa demeure sur la hauteur couronnée aujourd’hui par l’église paroissiale.

La découverte de cette villa est d’une telle valeur que l’état a décidé d’en conserver la partie principale à l’étude des savants et aux regards des curieux.

Cette pièce, en sous-sol, présente un ensemble de “niches” ayant probablement servi à l’accueil des urnes funéraires.

Attention, il s'agit d'une propriété privée.

Lundi 8h30 à 17h00
Mardi 8h30 à 17h00
Mercredi 8h30 à 17h00
Jeudi 8h30 à 17h00
Vendredi 8h30 à 17h00
Samedi Fermé (sauf congés scolaires)
Dimanche Fermé (sauf congés scolaires)